Manu Galure en trio

Samedi 11 décembre 2010
durée : 1 h 15


crédit photo : (c)Laurent Hini

Nouveau venu de la chanson se démarquant délibérément des « trentenaires à soucis quotidiens » estampillés « nouvelle chanson française », ce Toulousain a débuté dès les années lycée avec Les Ptits T’hommes, avant de se lancer dans le spectacle en solo qui lui valut à 22 ans le prix Bravos du public  au festival Alors… Chante  de Montauban, en 2008. La qualité des textes léchés et érudits, poétiques et ironiques à la fois, la virtuosité du pianiste, les talents du comédien, l’extraordinaire présence et la générosité de l’interprète ont séduit tous ceux qui l’ont vu. Il s'est donné les plus exigeants pour modèles (Allain Leprest, Bernard Joyet) ; il a reçu, entre autres, le soutien de Jacques Higelin et de Juliette qui parraine son nouvel album.
Ce nouveau spectacle en trio, présenté en avant-première au Festival Off d’Avignon 2009, est une création originale pleine d’énergie et de liberté. Sans rompre entièrement avec le cabaret, elle charrie des couleurs plus rock, plus étonnantes aussi. Claviers électriques, piano acoustique et batterie électronique d’où s’échappent des sons étranges composent un univers musical aussi surprenant et efficace que les textes. Un jeune homme au parcours prometteur à découvrir absolument !

Le Gavroche de la Ville rose est une bête de scène autant qu’un amoureux des mots. 
Chorus
Il s'assoit au piano et en quelques notes, on sait qu'il va se passer quelque chose d'assez inattendu...Qu'il fasse parler un vampire ou qu'il raconte la vie des éléphants, Manu Galure raconte des histoires avec un goût prononcé pour les images...On se dit qu'une grande carrière l'attend.
Le Provençal

vers le haut de page


séance suivante