« 

Maxi Monster Music Show

Vendredi 25 mai
durée :

cabaret forain
Mise en scène : Benoît Lavigne (Île-de-France)

crédit photo : Hervé Photograff

avec : Solange de Dianous, David Ménard, Geneviève Thomas, Benoît Delacoudre, Antoine Tiburce, Moïra Montier Dauriac

Collaboration artistique : Sophie Mayer
Lumières : Sébastien Vergnaud
Son : Olivier Hoste
Décors : Alain Juteau
Costumes : Geneviève Thomas – Toxic Twin
Spectacle soutenu par le CNV et la SPEDIDAM

Dans un cabaret itinérant des années 30, la célèbre Poupée Barbue et ses freaks mélomanes nous embarquent dans un concert rock et endiablé. Les chansons relatent les aventures de la troupe, Gina la Poupée Barbue, la Femme Guéridon, l'Homme Fort le plus petit du monde, l'Êtoile Filée du Bolchoï, l'Être aux deux visages, le Fakir Assomniaque, Monsieur Bébert. Mais elles abordent aussi des thèmes universels : l'exclusion, la norme, la jalousie, l’indifférence, l’itinérance. Costumes enchanteurs, lumières envoûtantes, décors insolites... La gouaille saltimbanque et le rock déjanté sont au rendez-vous de ce spectacle drôle, rétro, poétique et inventif ! Tantôt joyeux, tantôt grinçant, le show est un véritable voyage poétique et burlesque.
Ces musi-comédiens inspirés par le cinéma muet, le cabaret expressionniste allemand d’avant-guerre mais aussi par les univers de Burton, Jeunet et Caro, Emir Kusturica et Charlie Chaplin ont composé leurs personnages d’après des histoires vraies.
LE MAXI MONSTER MUSIC SHOW a été imaginé et conçu en 2008 par les musiciens du groupe de rock alternatif LE MAXIMUM KOUETTE dans le cadre d'une tournée acoustique inspirée par l'univers des monstres de foire du XIXe siècle. D’abord mis en scène par Juliette, ils ont confié ce show aux bons soins de Benoît Lavigne, directeur du Lucernaire, « Mettre en sce`ne le Maxi Monster Music Show, c’est d’abord aimer chacun de ces monstres qui nous ressemble, si singulier, dro^le et touchant. »
Un hymne festif a` la différence et a` la tolérance pour petits et grands.

On puise dans le music-hall, le jazz, le tango, le rock, celui des origines jusqu’au punk, la country, le blues. Le tout parfaitement interprété et chanté, des folies, de l’émotion.
Le Monde
Une ode à la différence, délicieusement rétro et horriblement drôle, à voir par tous, petits et grands, dès l’âge de 12 ans.
Télérama – sortir
Vous aimez le Rocky Horror Picture Show, Tim Burton, les Freaks de Ted Browning ou encore la famille Adams ? Courez voir le Maxi Monster Music Show qui est un peu tout ça à la fois, dans un univers de foire aux monstres très XIXème siècle. Et ça joue, ça chante, ça danse à un rythme d’enfer.
Reg’Arts