« 

HÊTRE et PHASMES (diptyque)

jeudi 20 mai
durée : 1h05

De Fanny Soriano

© J.C. Chaudry

Cirque chorégraphié
Cie Libertivore (Provence-Alpes-Côte d’Azur)

Hêtre
Écriture, chorégraphie : Fanny Soriano
Avec Kamma Rosenbeck
Musique : Thomas Barrière

Phasmes
Écriture, chorégraphie : Fanny Soriano
Avec : Voleak Ung, Vincent Brière
Collaboration artistique : Damien Fournier
Mathilde Monfreux
Musique : Thomas Barrière
Lumière : Cyril Leclerc
Costumes : Sandrine Rozie

Dans ce diptyque, véritable petit bijou à la lisière du cirque et de la danse, une jeune femme s’éloigne peu à peu du monde et entre dans une forêt de mystères et de songes. Son corps liane s’approche, s’insinue, se glisse et s’élève dans le bois jusqu’à s’y fondre, célébration de l’indispensable solitude, corps à corps hypnotique avec une branche comme agrès sous une lumière de cocon intime.
Puis dans un clair-obscur végétal et circulaire surgit la fabuleuse créature de Phasmes, incarnée par deux remarquables circassiens. Leur duo aux métamorphoses organiques d'une grande force visuelle nous offre à voir la beauté bestiale du monde à travers une sorte de danse nuptiale aussi sensuelle que violente.
Nichés dans l’écrin de la lumière comme de la musique, ces deux poèmes de chorégraphie circassienne créés par Fanny Soriano, danseuse et acrobate aérienne imprégnée d’une enfance passée au milieu de la forêt, se font écho dans une fascination primale pour la nature sylvestre, espace de fusion possible avec le monde.
 Une performance physique exceptionnelle d’une beauté bouleversante. Subjuguant.

Les spectateurs semblent fascinés, envoûtés par ce corps à corps entre le bois et la chair de la femme.
Criticomique
Kamma l’aérienne est toute de grâce fragile, un pur moment de poésie.
La Marseillaise
Sensuel et inquiétant, féroce et fragile, « Phasmes » sonde la place de l’homme dans un biotope surnaturel.
Ramdam.com
La technicité et les prouesses physiques laissent ébahis.
Domaine d’O

en savoir plus :