« 

Noce

Jeudi 9 avril
durée : 1h10
  »

texte de Jean-Luc Lagarce

crédit photo : Emmanuel Valentin

THÉÂTRE contemporain
Compagnie de la porte au trèfle
Mise en scène
P ierre Notte assisté d’Amandine Sroussi

Avec :
Grégory Barco
Bertrand Degrémont
Eve Herszfeld
Paola Valentin
Amandine Sroussi

Lumière : Aron Olah
Régisseur : Mélanie Wojylac

Ils sont invités au banquet de la noce, mais relégués en bout de table, dans cette ambiance festive et grandiose, ils doivent attendre. Longtemps. Du coup, les exclus décident d’aller se servir eux-mêmes pour obtenir leur part du gâteau… Un vrai parcours du combattant, haletant, qui n’est pas exempt d’indignités.
Dans cette Noce, allégorie d’une brûlante actualité – écrite pourtant en 1982 – la révolte des exclus qui décident de prendre leur sort en main, tourne au baroque. Les cinq personnages anonymes mis en scène par Pierre Notte s’allient dans l’adversité et font chœur et corps pour monter à l’assaut et saccager avec frénésie un idéal finalement bien artificiel. Car au bout de cette lutte contre l’injustice, nulle satisfaction et un goût amer. Ce véritable jeu de massacre est mené avec une énergie délirante, expression de l’urgence et du désespoir. On rit beaucoup – souvent jaune – en compagnie de cette bande improbable aux tribulations trépidantes et rocambolesques. On ressort essoré.
Désormais, vos banquets de noce n’auront plus la même saveur…

C’est une sorte de spectacle carnivore et anarchisant, de guignol moderne qui se révolte contre l’injustice du monde dans un fracas comique de haute volée.
L’avant-Scène

en savoir plus :