« 

ANTIOCHE

jeudi 28 janvier
durée : 1h15
  »

Cie Théâtre Bluff (Québec)

© Marie André Lemire

Théâtre contemporain
texte : Sarah Berthiaume
Mise en scène : Martin Faucher
Avec Ariane Castellanos, Célia Gouin-Arsenault, Sarah Laurendeau
Scénographie : Max-Otto Fauteux
Lumières : Alexandre Pilon-Guay
Son : Michel F. Côté
Costumes : Denis Lavoie
Vidéo : Pierre Laniel
Assistance à la mise en scène : Émanuelle Kirouac-Sanche
Direction technique : Karl-Émile Durand
Régie son : Francis Vaillancourt-Martin

direction artistique : Mario Borges, Joachim Tanguay

C’est l’histoire de trois filles d’aujourd’hui. Jade, la rebelle, fait des listes dans sa chambre et cherche sur Internet des causes à épouser : anticapitalisme, obsolescence programmée, climat... Sa meilleure amie Antigone, s’identifie à l’héroïne tragique dont elle porte le nom, archétype de la jeunesse révoltée, emmurée il y a 2500 ans. De l’autre côté du couloir, la mère de Jade, mystérieuse et malheureuse, s’enferme, sans projet, dans son pavillon de banlieue, toute communication avec sa fille rompue. Jusqu’au jour où, à Antioche, carrefour des civilisations d’Orient et d’Occident, une rencontre improbable peut faire changer le cours de ces vies…
Entre réalisme et lyrisme, humour et poésie, parfois un peu trash, les dialogues sont portés par un trio de comédiennes fougueuses Avec l’accent québécois, ça déménage. Sarah Berthiaume raconte avec acuité une jeunesse en quête de sens. Sensible, profond et drôle.

Trois magnifiques comédiennes québécoises lyriques et tragiques à la fois. Elles témoignent autant pour aujourd’hui que pour hier, posent des questions fracassantes sur la transmission et la nécessité de la colère.
Télérama
Une pièce tragique et drôle, parfaite pour faire réfléchir ados et adultes.
La Vie
Les élèves venus en groupe ne s’y sont pas trompés : leur ovation avait ma force d’une clameur.
JEU (Québec)
Un trio de comédiennes québécoises mille volts !
Midi Libre

en savoir plus :