« 

L’herbe de l’oubli

jeudi 13 février
durée : 1h20
  »

Jean-Michel d’Hoop

crédit photo : Véronique Vercheval

Théâtre PLURI-ARTISTIQUE RADIOACTIF

Compagnie point zéro
Écrit et mis en scène par Jean-Michel d’Hoop
Assisté de François Regout
Prix de la Critique 2017-2018 du meilleur spectacle en Belgique (MOLIÈRES BELGES)
Avec : Léone François Janssens, Léa Le Fell, Héloïse Meire, Corentin Skwara, Benjamin Torrini
Vidéos : Yoann Stehr
Musique : Pierre Jacqmin
Scénographie : Olivier Wiame
Marionnettes : Ségolène Denis assistée de Monelle Van Gyzegem
Lumières : Xavier Lauwers

Tchernobyl, c’était il y a plus de 30 ans ! Loin dans le temps, loin dans l’espace. Insupportable pour la troupe du Point Zéro. Inscrite dans une démarche artistique singulière de théâtre documentaire, l’équipe est partie au Belarus et en Ukraine, proche de la zone d’exclusion, afin de récolter la parole des témoins et héritiers de la catastrophe nucléaire. En s’appuyant sur ces rencontres et sur les extraits de La Supplication, livre recueillant la mémoire des survivants, de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de Littérature 2015, le metteur en scène Jean-Michel d’Hoop a construit un objet théâtral pluridisciplinaire. On y croise des personnages, de la vidéo, et les marionnettes si humaines du Théâtre de Poche - un enfant chauve, des géants en costume aux bras ballants. Comment vivre là où la nature est synonyme de mort ?
 Un spectacle poétique et indispensable, entre fiction et radioactivité.

La compagnie Point Zéro au sommet de son art ! (…). Une mise à distance qui, loin d’atténuer la force du propos lui donne une belle profondeur, entre poésie et fantastique. À voir d’urgence et à faire voir à tous les jeunes.
|RTBFCulture|

en savoir plus :